Assurance voyage : ce qu’il faut savoir

L’assurance voyage soulève toujours de multiples questions sur sa véritable pertinence. Bien qu’il soit possible dans certains cas de s’en passer, force est de constater qu’elle peut se révéler très intéressante si vous prenez le temps de choisir la formule qui correspond à vos besoins. Aujourd’hui, faisons un petit zoom sur l’essentiel de l’assurance voyage pour vous aider à prendre votre décision.

L’assurance annulation

Parmi les différentes formules proposées par les assureurs, la garantie annulation figure parmi les plus intéressantes. Elle vous permet en effet de recevoir un remboursement dans le cas où vous avez un empêchement de dernière minute. Toutefois, les conditions pour profiter de la garantie méritent d’être analysées minutieusement si vous souhaitez profiter pleinement de cette formule. Pour que l’assureur accepte de vous rembourser, sachez d’abord que le motif de l’annulation doit être défini dans le contrat. Il doit également survenir entre le départ et la souscription. Enfin, il ne doit pas figurer dans les clauses d’exclusion. Vérifiez bien ces différentes informations avant de souscrire à une formule. Enfin, sachez que la carte Premier couvre entièrement les garanties d’annulation. Elle peut ainsi se révéler suffisante pour voyager en toute sérénité sans assurance complémentaire.

Les principaux pièges

Comme souvent lorsqu’il est question d’assurance, il existe certains pièges à éviter si vous souhaitez profiter de votre formule. Le premier concerne les séjours prolongés et l’assurance multirisque habitation. Celle-ci vous permet de protéger votre résidence. Malheureusement, il existe une condition peu connue qui peut l’annuler. Elle ne reste en effet valide que durant une période définie qui peut varier de 60 à 90 jours selon la formule choisie. Au-delà de cette durée, si votre résidence reste inhabitée, vous ne serez plus assuré. Pour éviter un tel désagrément, pensez ainsi à demander à un membre de votre famille d’emménager quelque temps dans votre maison. Vous pouvez également contacter votre assureur pour acheter des mois supplémentaires. L’autre piège quant à lui concerne l’indemnisation des frais hospitaliers. Si vous voyagez dans un pays où le coût des soins de santé se révèle abordable, une formule de base peut vous suffire. Dans le cas contraire, vous aurez besoin d’un complément.

 

Leave a Reply